juin 19-10Balcon de Juin 2019. Je l'ai choisie  pour l'ipomée et ses feuilles  citronnées 

juin 19-4Les belles grappes de Lilas qu'il ne faut pas couper car,elles se flétrissent dans l'eau

juin 19 -3Et voilà le brin de muguet  sans odeur à son plus beau 

juin 19 -7Ho les belles feuilles de radis !  à condition que les écureuils nous en laissent 

Juin 19Quoi at-il neigé à Montréal un 2 juin?

juin 19-2Voici la mariée en fleurs qui a répandue ses pétales sur le sol 

juin 19-6Ici un échantillon de notre modeste plantation

juin 19-8Notre vieux lilas a du charme comme nous et nous l'admirons. 

Nous n'avons pas vu passer le mois de Mai, trop enfermées dans nos maisons  par le froid . La terre nous fait des surprises. Après un petit réchauffement de quelques degrés , elle nous montre sa vigueur. Un petit brin de vert ici, une petite fleur par là. Voilà notre printemps à Montréal . Il a bien changé. Je me rappelle de certains mois de Mai dit aussi Mois de Marie, où les lilas  fleurissaient  et embaumaient l'air lorsque les enfants assistaient aux chants du mois de Marie : C'est le mois de Marie, c'est le mois le plus beau , à la vierge Marie, chantons un chant nouveau ! 

Oui hélas j'assiste avec mes longues années à un changement climatique. Ma joie est donc plus belle à chaque printemps de voir encore la nature  s'essouffler et à braver les imtempéries si douloureuses ces années ci. Nous avons  subies des inondations, dans des terres soi-disant non inondable.  L'humain aussi est courageux , nous les avons vu  s'entraider durant les inondations  ou les feux de forêt de fin d'été dernier . Tout seul l'humain est petit  devant les tragédies, mais ensemble il peut soulever des montagnes. C'est ce que nous devons faire en pensant à notre écologie . Chacun doit faire  sa part  selon sa capacité. Ici à la résidence, chacun de nous a  depuis un bout de temps notre bac de compost. Nos épluchures, de légumes, de fruits, sont séparés  des sacs de plastic et de carton. C'est une goutte d'eau , mais c'est un début. Je souhaite à tous un bel été. 

Blandine Meil.