moi au bureau

 

Il est venu à petits pas, puis est reparti aussitôt. Avec nos moins douze degrés aujourd’hui je ne mettrai pas le bout de mes bottes dehors.

Et pourtant il est bien venu nous visiter! ou ai-je rêver?

Samedi 19 mars il a grimper à un degré.

Dimanche avec son joli 4 degrés, je suis sortie. J’ai relevé mes épaules et j’ai respiré, l’air rentrait tout frais dans mes poumons et mes bronches qui ont tant souffert cet hiver.

Le ciel était sans nuage, la neige fondait à vue d’œil, j’ai entendu chanter les petits oiseaux dans les hautes branches des arbres. J’ai retrouvé mon sourire et ma joie de vivre. Enfin me suis-dit : je vais revivre.

En effet j’ai eu la surprise de la visite de mes deux petites filles qui m’ont accompagnées au resto pour le déjeuner. Elles m’ont parlé de leur vie, je leur ai raconté l’alarme incendie qui nous a fait sortir de l’immeuble en plein dans le blizzard et le froid.  Il n’y a rien de banal dans une résidence.

 Donc dimanche soir sachant que je travaillais au bureau d’accueil le lendemain matin 20 Mars, je me suis dit : Il faut que me pomponne et que je m’habille en printemps afin d’égayer les gens de la Résidence si éprouvés par les grippes et autres maladies hivernales.

  J’ai sorti du fond de ma garde-robe un item représentant le printemps et je me suis chapeauté coquettement.

 …Et en effet j’ai eu un sourire ou un commentaire positif de chaque personne qui est passée devant le bureau.

Que fête-t-on aujourd’hui? La saint-Valentin?  Mais non Madame : C’est le printemps ! ha ! Ça vous va bien !

 La directrice si occupée d’habitude, attirée par la gaité des gens est venue me prendre en photo. Ensuite, elle a envoyé un courriel avec ma photo, aux membres du conseil d’administration en leur disant : Madame Meil à l’accueil aujourd’hui vous souhaite un bon printemps.

Voici pourquoi moi aussi je vous envoie ma photo en tenue de printemps, et je vous partage un peu de la chaleur de mon cœur.

Bon printemps à tous et à toutes.

Blandine Meil