mémoire

Dans une vie l’on assimile tant d’infos, venus du passé, de nos parents, de nos aïeux. L’on intègre tant de choses apprises sur les bancs d’école et à l’école de la vie ; dans la pratique du quotidien, dans le monde du travail et dans l’apprentissage de la vieillesse, cet âge que l’on dit d’Or. Qu’a-t-il à m’apprendre encore ?

Rien n’est anodin. Nous poursuivons notre quête de vérité, celle dont les ans nous apportent les signes à force d’être à l’écoute. Ce qui fait de nous des êtres en évolution. Le temps fait son travail, il poli les consciences et nous dirige vers les projets à venir.

Des projets : buts de la vie, ne jamais en laisser un passer quand il se présente. Celui qui n’en a plus est déjà mort.

Savoir suivre son chemin dans l’acceptation des embûches.

Il n’y a rien que j’aime mieux quand à la fin d’une journée ou d’une semaine pénible l’on vient me dire : Voilà tu m’as fait rire par ton humour !  Hélas sans humour la vie est bien monotone.

Savoir s’en moquer légèrement allège nos fardeaux. C’est là que l’on découvre des coffres aux trésors, avec la tête pleine des paroles des ancêtres. Comme une vieille bobine de film qui tourne et tourne sans relâche, découvrant des moments précieux dignes d’être préservés.

 Il y a urgence à se rappeler ou à témoigner du passé qui est toujours garant de l’avenir….

 

*Au travers des doutes, des travers de la route

Au travers des bons coups, au travers des déboires

A la vie, à la mort, on va s’aimer encore…. *

Paroles de la chanson de Vincent Vallières, auteur interpréte, qui m'a inspiré ce texte!

Blandine Meil

6 janvier 2017 (Il y a 67 ans aujourd'hui, je suis devenue mère)

https://www.youtube.com/watch?v=uUNbjcP0p08