19 mai 2014

Le bonheur a la queue glissante

Aujourd'hui c'est un roman que je vous résume. Ce récit authentique  écrit par la fille de l'héroïne elle-même m'a beaucoup ému par l'exemple de cette famille d'immigrant, comme il y en a tant  au Québec. Je me suis reconnue plusieurs fois dans les pages, dans les difficultés de communiquer même si moi je parlais la langue, mais la mentalité est souvent une barrière.  Un récit émouvant, plein de sagesse et toujours d'actualité.    Dramaturge lue et jouée au Québec, aux États-Unis, en France, en Belgique... [Lire la suite]
Posté par plumesetmots à 15:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 avril 2014

Arrimage

La création de la revue Arrimage  fut l'objet d'un cours lui-même, qui s'intitulait: L'art de la rédaction technique. Le professeur choisit d'abord les meilleures éléments en littérature, pour faire partie d'un comité. Quelques-unes furent chargées de faire appel à des écrivaines  dans les ateliers d'écriture. Les choix ne furent jamais faciles. La diversité nous inspira des rubriques. Un, deux, trois, comme des soldats en marche, les recueils se succédèrent. Actualité, satires, voyages intérieurs, histoire,... [Lire la suite]
04 avril 2014

si l'état se rendait compte...

Texte publié sous la plume de «Jeanne Desrochers» La Presse, Montréal, Dimanche 1 er novembre 1992. Des étudiants dans la soixantaine qui se rendent à leurs cours quatre fois par semaine, sans se laisser arrêter par les rigueurs du climat, et qui accomplissent rigoureusement, leurs travaux malgré les caprices d'une mémoire de plus en plus sélective, c'est déjà admirable. Cela devient une expérience unique lorsque, portés par l'enthousiasme suscité par un atelier d'écriture, ces étudiants décident de publier deux fois par an une... [Lire la suite]
27 juillet 2013

La source intarissable

      De gauche à droite: Rosalie, Annette, Blandine. Escragnolles, le village qui l'avait adopté. A droite Céline dans une rue de Paris. De la saison de boue à la saison de poussière en passant par le temps des fleurs, des foins et des récoltes, kerscoulet vibrait au rythme de ses humeurs. La vie, la mort faisaient parties de notre quotidien... Céline de trois ans plus jeune que moi n'ira pas à l'ouvroir . Elle aurait voulu continuer l'école supérieure comme Annette. Durant un été,  elle travailla à... [Lire la suite]