26 juillet 2013

Le roi Béhanzin

     «On voit de la flamme aux yeux des jeunes gens, mais dans l’œil du vieillard, on voit de la lumière» ( Victor Hugo) C’est ce qui me surprenait chez mon vieil oncle Guillou ! Tonton Guillou Baraou, frère de ma grand-mère Catherine. Ses yeux vifs et pétillants, brillants de lumière. Il était toujours suivi de sa Rose, tante Rose Meil, sœur de mon grand-père. Frères et sœurs avaient mariés le frère et la sœur. Un beau chassé-croisé. Mais quel vécu il avait ce vieil oncle! Engagé dans la coloniale, il avait aidé... [Lire la suite]

09 juillet 2013

Sous l'occupation

   Sur la Photo: à gauche Céline, au centre: Blandine et à droite: Rosalie.   Ils sont arrivés! En pétaradant ! En motos, en sidcars, en camion recouverts de bâches. Tant de bruit sur nos routes si paisibles d'habitude effraie la population. Que peut faire  cette population contre l'envahisseur? sinon continuer à travailler, aller aux champs où sortir en mer. Il faut se nourrir, car on n'arrête pas de vivre ni de respirer même si nous devons partager notre bon air salin  avec l'ennmi Allemand. Tout... [Lire la suite]
07 juillet 2013

Le prix d'une rose

  Le prix d’une rose. Rares étaient les touristes avant la guerre tout au moins dans notre village de kerscoulet. Or voilà qu’un jour un homme et une femme habillés comme des gens de la ville s’arrêtent devant notre maison et s’exclament : Ho! Les belles roses! J’étais en haut dans notre chambre et je mets ma tête dans la fenêtre en les entendant. Mademoiselle me dit la dame : vendez-moi une rose s’il vous plait! Je me mis à bégayer devant la bizarrerie de la demande. Dans ma p’tite tête ça tournait vite! «Mais ça... [Lire la suite]
24 juin 2013

la Saint-Jean à kerscoulet

    A Kerscoulet et au Cap Sizun, la coutume des feux de la Saint-Jean a cessé dans les débuts de la guerre 39/45 à cause du couvre-feu imposé par le gouvernement . Je me rappelle de la joie de cette fête qui se pratiquait  dans chaque village. L'après-midi les enfants allaient de maisons en maisons - Notre village en comptait une vingtaine- afin  de quêter un fagot de bois. L'endroit du bûcher était toujours le même, à l'arrière du village dans un rond-point  d'ou nous avions vue sur les villages... [Lire la suite]
Posté par plumesetmots à 15:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 juin 2013

Kerscoulet,

Kerscoulet, humble hameau. Dans la presqu'île du Cap Sizun, entre le sentier des douaniers et la voie romaine, il est un village au bout d'une plaine, invisible de la route nationale, douillètement blotti sous les grands arbres, surplombant une vallée, la vallée du Steir. Quelques toîts d'ardoises moussues où le bleu et le jaune invitent l'oeil à la découverte. Kerscoulet, riche hameau, où les gens vivants sous ses toîts ont toujours formés une petite société à l'image de la grande. Des aînés réunis des après-midi ... [Lire la suite]
Posté par plumesetmots à 15:32 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juin 2013

Les sabots de bois

 Ma boutou koat, Il pleut, il a plu toute la journée. Un moment nous avons joué dans la chambre à l’étage mais quand maman a entendu qu’une bataille d’oreillers avait  commencé, elle nous a fait descendre dans la cuisine-salle familiale. Les jeux reprennent autour de la table; pas facile de faire tenir tranquille des petites filles turbulentes et ricaneuses. La nappe en toile cirée va et vient au gré de nos jeux. Flac! Un coup de linge à vaisselle sur le bout de la table, arrête net nos jeux. Elle nous sépare; Une, dans... [Lire la suite]

17 juin 2013

Une passion,la généalogie

  A la Pointe du raz vaut mieux être chapeauté Annette et Blandine Meil. Nous aimons le rouge! Ci- dessous les soeurs Goraguer. Le noir est à la mode. Photo de famille 1896, le bébé à gauche dans les bras de sa mère est notre mère. En arrière d'elles c'est grand-père avec les 2 autres enfants  dans les bras, Jean-Guy et Anna.       Le passé a de l'importance dans le déroulement du présent. Notre mère était une éducatrice née. Dans toutes circonstances elle en profitait pour nous éduquer. Voici... [Lire la suite]
09 juin 2013

Bernadette

Cinq filles endimanchées en  route pour les vêpres un dimanche après-midi.   La mémoire est tel un cours d'eau sinueux qui transporte dans ses méandres, des reflets déformés parfois où enjolivés suivant la nature de ce qu'ils ont déclenché au gré de leur passage. Les sons entendus dans mon enfance résonnent différemment aujourd'hui. Le tic- tac de l'horloge, son presque disparu, tout comme le glas au clocher de l'église annonçant la mort d'un être cher mais qui reviennent me hanter encore. Que reste-t-il dans mes... [Lire la suite]
Posté par plumesetmots à 20:55 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
08 juin 2013

Mémoire collective et sélective

La page 3 de mon livre «la vie des saints» Hélas la couverture est irrécupérable. Carte du cap Sizun . Saint Tugen, la légende dit qu'il avait préféré garder des chiens enragés plutôt que sa soeur dont il avait la garde. C'est ainsi qu'il est devenu le patron des chiens enragés. Notre Dame des Naufragés.En marbre de Carrare,oeuvre du sculpteur Godebsky. La légende orale du Cap Sizun dit qu'elle pèse 13 tonnes , socle compris; mais les écrits ne mentioonent que 11. Notre Dame du bon voyage . Eh! oui ce sont bien les... [Lire la suite]
05 juin 2013

Le pardon de Saint-Chrysante

  Notre fierté «Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans  ne peuvent pas comprendre» La procession le jour du pardon   La fontaine à l'intérieur de la chapelle, avec son eau guérisseuse des rhumatismes  et la statue du petit saint Chrysante. La chapelle de saint- Chrysante dans la vallée.     Notre fierté à nous, gens de Kerscoulet, c'est notre chapelle située à mi-colline dans le roz, à l'abri d'une pente rocheuse;  Sise là comme si on s'était servi des moellons tirés de... [Lire la suite]