foulard de Safi

 

Une année qui finit, une autre recommence! Avec ses espoirs et ses déceptions.

Combien ai-je vu de nouvelles années?

Combien de souhaits ai-je désiré depuis que je suis en âge de réfléchir?

Elles ont passées ces 90 années et plus. Elles ont apporté leurs lots de bonheur et de déception.

Leur lot de maladie et d’espoir. Chaque jour est une lutte .

Je me suis couchée triste parfois pour me réveiller l’esprit en paix, réalisant que sur certaines actions je n’avais pas de contrôle. La vie bougeait autour de moi, il fallait que je m’ajuste .

Il a fallu que je m’ajuste et qu’en mettant les deux pieds hors du lit le matin,mes pieds me conduisaient malgré moi. Le travail urgeait. Je m’attelais inconsciemment.

Les enfants étaient mes moteurs. Un bulletin à signer, un bouton à coudre sur un vêtement. Un encouragement à donner tout en tremblant qu’il soit approprié.

Parce qu’on n’est jamais sure dans la vie. Comme disait quelqu’un: L’homme propose et Dieu dispose …

Dieu? Je l’ai supplié, prié, honoré! Est-il pour quelque chose dans mes erreurs ou mes réussites?

J’y ai cru longtemps mais ma croyance s’est transformée avec mes longues années.

Il faut croire , vouloir, douter et aimer et se calmer et travailler. Il y a des forces en nous , des forces plus grandes que nous. Mes espoirs se sont tournées vers ces forces. Ai-je trouvé le bonheur? Je l’ai rencontré souvent . Il apparaît inopinément .

Voilà, ma vie de mère de famille m’a comblé,j’en récolte du bonheur.

Ma vie de couturière m’a donné du pain sur la table.

Ma vie de retraitée, malgré moi m’a entraînée vers des loisirs qui me comblent. L’écriture est et sera toujours une recherche vers qui suis-je? et qu’ai-je fait de ma vie?

Le besoin d’aider les autres, me pousse vers des activités sociales autour de moi.

Ma curiosité d’apprendre m’a poussé vers la maîtrise de la technologie. Je correspond avec des blogueuses de plusieurs parties du globe, abonnées à mon blogue, ce qui comble ma vie en résidence.

 

Et 2019? Comment sera-t-elle?

Elle sera ce que nos têtes dirigeantes en feront.

L’amour et les chiffres n’ont jamais fait bon ménage

 

  Beaucoup de Paix d’Amour et de Sagesse, pour 2019

C'est mon souhait à tous.

*Quand les hommes viront d'amour,il n'y aura plus de misère,

les soldats seront troubadour,mais nous nous serons morts mon frère* 

 Blandine Meil 30 déc.2018